Equipe 5 – Phagocytes Mononucléaires et Maladies Cardiométaboliques

Equipe dirigée par P. Lesnik:

L’activité de l’équipe 5 repose sur l’étude  des phagocytes mononucléaires dans le contexte des maladies cardiométaboliques. L’objectif principal de l’équipe est une meilleure compréhension de l’impact des différents sous-ensembles de phagocytes mononucléaires sur les désordres métaboliques chroniques, en se concentrant particulièrement sur les macrophages et les cellules dendritiques. Dans ce but, des modèles murins uniques ainsi que des approches pré-cliniques sont utilisés pour déchiffrer les interactions complexes entre les sous-ensembles de phagocytes mononucléaires et les tissus métaboliques.  De plus, cette équipe se construit sur de récentes preuves-de-concept pré-cliniques et cliniques mettant en évidence une relation entre le microbiote intestinal, les cellules immunitaires et le métabolisme du cholestérol.

Cette équipe est rattachée à l’école doctorale 394 « Physiologie et Physiopathologie ».

 

Equipe 3 – Plasticité Moléculaire et Cellulaire dans les Maladies Cardiovasculaires

Equipe dirigée par E. Balse et S. Nadaud:

L’équipe 3 est fondée sur le postulat que réunir différents domaines de Recherche promeut une Recherche intégrative et multidisciplinaire sur le remodelage cardiovasculaire. Quatre points critiques ont été identifiés:

  • La plasticité de la composition cellulaire du tissu cardiovasculaire, en particulier la capacité des cellules progénitrices à être recrutées et à se différencier en diverses lignées mésenchymateuses.
  • La plasticité des complexes protéiques macromoléculaires régulant la fonction cardiaque et leur rôle dans la dysfonction de la pompe cardiaque et dans les arythmies.
  • Le rôle du décalage métabolique cellulaire pour une nouvelle performance énergétique.
  • Le rôle des cellules immunitaires et inflammatoires au cours du remodelage cardiovasculaire.

Cette équipe est rattachée à l’école doctorale 394 « Physiologie et Physiopathologie ».

 

Equipe 2 – Athérothrombose et Pharmacologie Appliquée

Equipe dirigée par J.P. Collet:

 

L’activité de cette équipe vise à augmenter nos connaissances en médecine cardiovasculaire, depuis les stratégies thérapeutiques jusqu’à l’éducation préventive, principalement dans le domaine de l’athérothrombose. L’expansion du groupe a ouvert de nouveaux champs d’investigation incluant l’épidémiologie cardiovasculaire, l’éducation, mais aussi de nouvelles technologies, pour une Recherche cardiovasculaire large allant des modèles expérimentaux in vitro aux essais cliniques randomisés.

Cette équipe est rattachée à l’école doctorale 394 « Physiologie et Physiopathologie ».

 

Equipe 1 – Génomique et Physiopathologie des Maladies du Myocarde

Equipe dirigée par P. Charron:

L’activité de l’équipe 1 se concentre sur 4 axes de Recherche:

  • Identifier les acteurs clefs (variants génétiques fréquents ou rares, voies de signalisation) des cardiomyopathies et des canalopathies à travers des approches de génomique et « d’omic ».
  • Comprendre la fonction, les interactions et la physiopathologie des acteurs clefs de ces maladies à travers l’étude de cardiomyocytes humains dérivés de cellules IPS de patients et de modèles murins.
  • Traduire ces nouvelles connaissances en pratique clinique, en particulier au moyen de tests génétiques et du séquençage à haut débit, pour développer une médecine personnalisée.
  • Mettre au point de nouvelles thérapies (pharmacologiques, interventionnelles, géniques) pour les maladies monogéniques ou plus complexes comme l’insuffisance cardiaque et les arythmies.

Cette équipe est rattachée à l’école doctorale 394 “Physiologie, Physiopathologie et Thérapeutique ».