Offres d’emploi

L’unité de recherche Maladies cardiovasculaires, métabolisme et nutriomique (UPMC-Sorbonne Universités-Faculté de Médecine) recherche une nouvelle équipe de recherche

Notre unité est composée de 6 équipes de recherche reconnues internationalement. Elle compte environ 180 membres et étudiants qui forment un environnement propice à la recherche clinique, translationnelle et fondamentale. Notre unité se trouve à Paris, à l’Hôpital de La Pitié-Salpêtrière, le plus grand hôpital européen.

L’ensemble des équipes se retrouve de façon complémentaire autour de thématiques communes, telles la génétique, la génomique, la biologie moléculaire et cellulaire, la physiologie et la pharmacologie, pour comprendre les maladies cardiovasculaires.

Nous disposons sur place d’une technologie de pointe, d’installations dédiées à l’exploration cardiovasculaire préclinique et métabolique : imagerie cellulaire et clinique, animaleries, cytométrie en flux, lipidomique, métabolique, plateformes post-génomiques, cellules souches et progénitrices, laboratoires de confinement L1 et L2.

Notre unité est financée par l’Inserm et l’Université Pierre et Marie Curie.

Nous recherchons les profils suivants :

Si vous partagez notre intérêt pour une science qui se veut innovante, contactez, s’il vous plaît, stephane.hatem@upmc.fr, et envoyez-lui votre proposition de recherche (5 pages au plus) ainsi que les documents suivants : CV, liste des publications, composition de votre groupe, description rapide de vos travaux et 2 lettres de recommandation.

Calendrier:

Date limite de candidature : 30 septembre 2017
Audition et séminaire des candidats retenus sur la liste restreinte : décembre 2017
Résultats de la sélection : janvier 2018

Site web : http://www.insermu1166.fr/fr/accueil

 

2)  CDD Ingénieur(e) en Biostatistiques à partir du 15-09-17:

Dans le cadre d’un projet de recherche clinique visant à identifier de nouveaux déterminants moléculaires de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV), l’ingénieur(e) d’études recruté (ou niveau équivalent) sera chargé, sous la responsabilité de David Trégouët, d’analyser des données épigénétiques générées par une puce de méthylation d’ADN en lien avec plusieurs phénotypes biologiques impliqués dans la cascade de la coagulation.

Merci de télécharger le profil complet du poste ici:

aaa